Faim du  monde

Expérience de libération / Dessins automatiques à l'encre noire

 

Où et Quand ?

Nancy, janvier 2016 à septembre 2018

Expériences en trois actes :

Acte I - Le début

/ Corps se couchant sur le sol

Acte II - Le milieu

/ Corps sur une baleine, mer, vague et nuée d'oiseaux

Acte III - La fin

/ Deux corps s'enlaçant entre terre et mer, fleurs et algues

​Données chiffrées :

60 heures de dessin

34 minutes de chant de baleine

10 minutes de méditation au contact du sol

2 minutes 01 de vol d'oiseaux

Présenté dans le cadre de l'exposition Paysages intérieurs 

/ Espace de la Douera, Malzéville

Avec le soutien de la ville de Malzéville

Acte I - Le début /

Corps se couchant sur le sol

20160810_120028.jpg

12 janvier 2016 - Ressentir le besoin de plonger dans ses lignes à soi, de construire son paysage sans la distraction de la couleur. S'immerger dans le noir.

15 février 2016 -  L'exercice est long et méditatif. J'habite le silence, je répare les traits, je construis une route nouvelle.

10 Août 2016 - Après une longue absence, manger de nouveau le noir de la nuit. Se contracter, presque abandonner. Mais avoir faim, faim du monde intérieur tellement faim qu'on plonge de nouveau tête la première dans ses propres traits.

05 septembre 2016 - Dessin d'un corps solitaire qui vient chercher refuge par terre, comme mu par le besoin de se décharger dans le sol.

10 septembre 2016 - Hier, je me couchai sur le sol du jardin. L'herbe me piqua aussitôt mais la chaleur de la terre irradiait. Je sentis se vider mon anxiété au profit d'un grand soulagement. Je repensais alors à mon dessin du mois de janvier. Tout prenait la forme d'un message caché que je venais de décoder.

Acte II - Le milieu /

Corps sur une baleine, mer, vague et nuée d'oiseaux

24 janvier 2017 - Un corps de dos sur une baleine échouée. Une nué d'oiseaux autour. Une vague vient les recouvrir. Au loin, l'horizon de la mer sans limite. Qu'est-ce que cela veut dire ?

28 janvier 2017 - Besoin d'écouter le chant des baleines, juste pour comprendre. Je découvre les enregistrements de Rober Payne. Par la puissance de ce chant, mes traits semblent tout à coup vibrer, comme emportés par une danse.

12 Mars 2017 - Une nuée d'oiseaux, murmuration, spectacle d'un groupe d'oiseaux libres en parfaite symbiose.

IMG_3672 light .jpg
Songs Of The Humpback Whale de Rober Payne
00:00 / 34:32

Acte II I- La fin /

Deux corps s'enlaçant entre terre et mer / Fleurs et algues

20 Juin 2018 - Je reviens au dessin. Un couple s'étreignant dans un halo mouvant. De deux corps en un corps. L'histoire d'une disparition en l'autre ?

IMG_3686 copie.jpg

Août 2018 - J'ai appris

Du son du stylo sur la feuille / De ce trait qui se cherche dans le noir.

De cette deuxième vérité après-coup.

De l'anxiété, de l'inadaptation

Du rapport charnel aux éléments, à la TERRE

A l'ailleurs

De ces animaux SAUVAGES et libres

De ce besoin de respirer À NOUVEAU

De ces vagues qui nous enveloppent

De ce qui nous protège

De ce qui nous retient.

De ce qui nous unit

© 2019  Caroline ANTOINE

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now